FR • DE

Questions / Réponses (FAQ)

Vous avez des questions? Faites-le nous savoir, nous vous répondrons volontiers. Nous avons rassemblé les questions les plus courantes dans la liste ci-dessous. Vous y trouverez très certainement la réponse que vous recherchez.

Pages articles: Ideal Lampe Berger L'Arbre Vert Sanytol


Puis-je teindre du coton ou de la viscose à 60°C, lorsqu'il est mentionné 30°/40° sur mon vêtement, n'est-ce pas trop chaud ?

On peut teindre à 60°C pour autant que l'on aie une teinture coton Ideal avec emploi à 60° C. Sinon vous pouvez aussi utiliser une teinture coton Ideal avec emploi à 40° C. Respecter bien les différents modes d'emploi. Pour ne pas brusquer la fibre : Limitez les essorages en fin de cycle (600ts/mn).


Puis-je teindre du coton ou de la viscose à 30°/40°C ?

OUI, il faut dans ce cas là teinture coton Ideal 40° C utiliser impérativement la teinture coton Ideal 40° C et respecter la température de 40° C.


Le sel ne va-t-il pas abîmer la machine ?

NON, il n'y a aucun soucis à avoir (respecter bien le mode d'emploi).


Peut-on utiliser un autre sel que celui de cuisine ?

Pour une dissolution rapide dans le bain de teinture, nous conseillons le sel de cuisine. Il a également l'avantage d'être bon marché.


Est-ce que c'est nécessaire de mettre autant de sel ?

OUI, c'est une question de rapport de bain pour une réussite optimale de la teinture. Respecter bien le mode emploi.


Quel est le rôle du sel ?

Il fixe les colorants sur le coton, lin, jute ou viscose. Il aide également à neutraliser le calcaire présent dans l'eau.


La teinture ne risque-t-elle pas d'abîmer la machine et de salir les lessives suivantes ?

NON,Pour la teinture coton, lin, viscose "grand teint" : le deuxième lavage, conseillé après la teinture, permet de nettoyer la machine et d'enlever l'excédent de colorants sur le vêtement. Votre machine est prête pour une lessive, mais nous vous conseillons de faire un lavage de textile foncé après une teinture.Pour la teinture du Polyamide (Nylon) : Il est conseillé après la teinture de nettoyer la machine (cycle à 60°C) avec un verre de javel et un peu de lessive, ainsi que quelques vieux chiffons.


Combien de linge au maximum puis-je mettre dans le tambour de ma machine à laver ?

Au maximum 2 kilos. Teignez les grandes pièces de tissu séparément, afin d'éviter les marbrures ou autres taches.


La teinture de mon drap en coton n'a pas fonctionné. Quelles sont les raisons de cet échec ?

Elles peuvent être multiples. Vous avez oublié d'enlever le prélavage ou laissé le mode modéré ou économique. La température de 60°C ou 40° C (en fonction de la formule achetée chez votre revendeur) n'a pas été respectée. Vous avez oublié de mettre le sel de cuisine (1 kilo à 60° C et 500 g à 40° C). Les dosages n'ont pas été repectés. Soit un sous-dosage de la teinture, soit un sur-dosage de la quantité de linge à teindre. Votre tissu contient des apprêts ou était neuf. Et pour finir, votre fibre ne se teint tout simplement pas, ce qui n'est pas le cas du coton.


Peut-on teindre des polyesters, acryliques, chlorofibres, ... ?

Les fibres polyesters, acryliques, chlorofibres sont teintes industriellement avant tissage et ne se teignent pas par les teintures ménagères. De plus, elles ne supportent pas les hautes températures, d'où un risque de rétrécissement et de froissé irréversible de la fibre. Il n'existe actuellement aucune teinture capable de teindre ces fibres-là.


Peut-on teindre un tissu composé de 95 % coton, 5 % élasthane ?

Teinture possible jusqu'à 10 % élasthane. Au-delà, risque de rétrécissement. Limitez les essorages (600 ts/mn).


Peut-on teindre un tissu composé de 50 % coton, 50 % polyamide ?

C'est très difficile dans ce cas. Le polyamide ne se teint pas avec la teinture grand teint (MAXI ou MINI) et à l'inverse le coton ne se teint pas bien avec la teinture pour le polyamide (Nylon).


Peut-on teindre un tissu mélangé coton/polyester ou coton/acrylique ?

La teinture est possible si le coton est en plus fort pourcentage (au moins 50% de coton), mais en sachant que la couleur sort beaucoup plus claire que le nuancier, avec un risque de chiné, (couleur d'origine + couleur teinte).


Des conseils pour teindre la laine et la soie ? Peur des températures indiquées?

La teinture de la laine et de la soie se pratique obligatoirement avec la teinture spéciale pour laine et soie à la main, dans une casserole, en mettant le vêtement en eau tiède, et en montant progressivement la température jusqu'à douce ébullition, que l'on maintient pendant 20 minutes. Ce ne sont pas les hautes températures qui font rétrécir la laine ou la soie, mais les chocs thermiques, c'est-à-dire, le passage d'eau froide à eau chaude ou l'inverse. Les colorants acides protègent également la fibre. Veillez à remuer délicatement la laine lors du procédé de teinture afin d'éviter le feutrage de celle-ci. Notre conseil : Prendre un petit morceau (couture, poche), le mesurer à sec, le plonger dans l'eau tiède, dans une casserole, monter la température jusqu'à douce ébullition, maintenir pendant 20 minutes, puis laisser refroidir. Sécher et mesurer à nouveau. Si rétrécissement, la teinture est déconseillée.


Est-il vraiment possible de teindre le polyamide (Nylon) à 95°C et pourquoi à si haute température ?

Oui, il faut absolument teindre le polyamide à cette température. Vous êtes obligés de ramollir la fibre à haute température pour faire pénétrer les pigments sur cette fibre synthétique.


La teinture des manteaux, costumes, veste genre flanelle est elle possible ?

La teinture de ces vêtements est formellement déconseillée, en raison de la consigne d'entretien Nettoyage à sec, ce qui interdit tout séjour prolongé dans l'eau chaude, et d'autre part, il est impossible d'avoir une aussi grande casserole pour que le tissu baigne à l'aise, d'où risque de taches ou de marbrures.


Peut-on teindre des fibres délicates comme le cachemire, angora, shetland ?

La teinture est déconseillée, ces fibres sont trop fragiles et ne supporteraient pas un séjour prolongé dans l'eau chaude.


Lors d'une teinture, est-ce que l'on met le vêtement à l'endroit ou à l'envers ?

Il n'y a pas d'importance.


Est-ce qu'il faut mouiller le vêtement avant de le teindre ?

NON mais c'est préférable. Par contre, il est impératif qu'il ait été lavé au moins deux fois avant teinture,avec lessive et rinçages à 40°C, pour éliminer l'apprêt du neuf qui gêne la montée des colorants.


Peut-on additionner des couleurs sur les tissus ?

Oui il est possible d'additionner les couleurs mais attention au résultat final jamais garanti en terme de couleur.


Peut-on mélanger 2 couleurs de la même teinture ?

Oui c'est possible mais rappelez-vous que la teinture est un jeu et le résultat final peut vous surprendre.


Teinture à 40° C - Quels sont les avantages de la teinture à 40° C par rapport à celle à 60 C ?

Température plus basse. Plus en rapport avec les symboles d'entretien des textiles. Meilleur respect des fibres. Gain en sel. Économique et écologique, car moins d'énergie pur chauffer la machine à laver.


Teinture à 40°C - Si vous conseillez de teindre à 40°C peut-on aussi le faire à 30° C ?

NON, le résultat sera trop faible. Il faut impérativement respecter la températue recommandée par Ideal.


Teinture à 40° C - Pourquoi utiliser uniquement un demi kilo de sel à 40° C ?

Les essais ont montré que les colorants teignent mieux avec 500 g de sel avec la teinture à 40° C et avec 1 kg de sel avec la teinture à 60° C.


Teinture à 40°C - Que se passe-t-il si je teins à 40°C avec 1 kg de sel ?

Certaines nuances (ex: le bleu roi) seront moins intenses.


Teinture à 40°C - Peut-on mélanger la teinture à 60°C et à 40°C ? Quantité de sel ? A quelle température ?

Aucune problème. Nous vous recommandons de teindre à la température la plus haute (60° C). Suivez le mode d'emploi à 60° C et utilisez 1 kg de sel.


Teinture à 40°C - Est-ce que les textiles dont les étiquettes d'entretien indiquent un lavage à 60° ou plus, peuvent être teints avec la teinture à 40°C et ensuite être à nouveau lavés à 60°C

OUI, pour autant que la fibre se teigne avec la teinture Ideal pour coton, lin et viscose. Lisez attentivement le mode d'emploi de la teinture et teignez avec la température indiquée (teinture à 40° C à 40° C) et programmez le cycle de lavage après teinture également à 40° C. Vous pourrez alors ensuite laver votre textile à une température plus élevée si l'étiquette d'entretien le recommande et si vous le souhaitez.


Puis-je teindre du coton ou de la viscose à 60°C, lorsqu'il est mentionné 30°/40° sur mon vêtement, n'est-ce pas trop chaud ?

On peut teindre à 60°C pour autant que l'on aie une teinture coton Ideal avec emploi à 60° C. Sinon vous pouvez aussi utiliser une teinture coton Ideal avec emploi à 40° C. Respecter bien les différents modes d'emploi. Pour ne pas brusquer la fibre : Limitez les essorages en fin de cycle (600ts/mn).


Puis-je teindre du coton ou de la viscose à 30°/40°C ?

OUI, il faut dans ce cas là teinture coton Ideal 40° C utiliser impérativement la teinture coton Ideal 40° C et respecter la température de 40° C.


Le sel ne va-t-il pas abîmer la machine ?

NON, il n'y a aucun soucis à avoir (respecter bien le mode d'emploi).


Peut-on utiliser un autre sel que celui de cuisine ?

Pour une dissolution rapide dans le bain de teinture, nous conseillons le sel de cuisine. Il a également l'avantage d'être bon marché.


Est-ce que c'est nécessaire de mettre autant de sel ?

OUI, c'est une question de rapport de bain pour une réussite optimale de la teinture. Respecter bien le mode emploi.


Quel est le rôle du sel ?

Il fixe les colorants sur le coton, lin, jute ou viscose. Il aide également à neutraliser le calcaire présent dans l'eau.


La teinture ne risque-t-elle pas d'abîmer la machine et de salir les lessives suivantes ?

NON,Pour la teinture coton, lin, viscose "grand teint" : le deuxième lavage, conseillé après la teinture, permet de nettoyer la machine et d'enlever l'excédent de colorants sur le vêtement. Votre machine est prête pour une lessive, mais nous vous conseillons de faire un lavage de textile foncé après une teinture.Pour la teinture du Polyamide (Nylon) : Il est conseillé après la teinture de nettoyer la machine (cycle à 60°C) avec un verre de javel et un peu de lessive, ainsi que quelques vieux chiffons.


Combien de linge au maximum puis-je mettre dans le tambour de ma machine à laver ?

Au maximum 2 kilos. Teignez les grandes pièces de tissu séparément, afin d'éviter les marbrures ou autres taches.


La teinture de mon drap en coton n'a pas fonctionné. Quelles sont les raisons de cet échec ?

Elles peuvent être multiples. Vous avez oublié d'enlever le prélavage ou laissé le mode modéré ou économique. La température de 60°C ou 40° C (en fonction de la formule achetée chez votre revendeur) n'a pas été respectée. Vous avez oublié de mettre le sel de cuisine (1 kilo à 60° C et 500 g à 40° C). Les dosages n'ont pas été repectés. Soit un sous-dosage de la teinture, soit un sur-dosage de la quantité de linge à teindre. Votre tissu contient des apprêts ou était neuf. Et pour finir, votre fibre ne se teint tout simplement pas, ce qui n'est pas le cas du coton.


Peut-on teindre des polyesters, acryliques, chlorofibres, ... ?

Les fibres polyesters, acryliques, chlorofibres sont teintes industriellement avant tissage et ne se teignent pas par les teintures ménagères. De plus, elles ne supportent pas les hautes températures, d'où un risque de rétrécissement et de froissé irréversible de la fibre. Il n'existe actuellement aucune teinture capable de teindre ces fibres-là.


Peut-on teindre un tissu composé de 95 % coton, 5 % élasthane ?

Teinture possible jusqu'à 10 % élasthane. Au-delà, risque de rétrécissement. Limitez les essorages (600 ts/mn).


Peut-on teindre un tissu composé de 50 % coton, 50 % polyamide ?

C'est très difficile dans ce cas. Le polyamide ne se teint pas avec la teinture grand teint (MAXI ou MINI) et à l'inverse le coton ne se teint pas bien avec la teinture pour le polyamide (Nylon).


Peut-on teindre un tissu mélangé coton/polyester ou coton/acrylique ?

La teinture est possible si le coton est en plus fort pourcentage (au moins 50% de coton), mais en sachant que la couleur sort beaucoup plus claire que le nuancier, avec un risque de chiné, (couleur d'origine + couleur teinte).


Des conseils pour teindre la laine et la soie ? Peur des températures indiquées?

La teinture de la laine et de la soie se pratique obligatoirement avec la teinture spéciale pour laine et soie à la main, dans une casserole, en mettant le vêtement en eau tiède, et en montant progressivement la température jusqu'à douce ébullition, que l'on maintient pendant 20 minutes. Ce ne sont pas les hautes températures qui font rétrécir la laine ou la soie, mais les chocs thermiques, c'est-à-dire, le passage d'eau froide à eau chaude ou l'inverse. Les colorants acides protègent également la fibre. Veillez à remuer délicatement la laine lors du procédé de teinture afin d'éviter le feutrage de celle-ci. Notre conseil : Prendre un petit morceau (couture, poche), le mesurer à sec, le plonger dans l'eau tiède, dans une casserole, monter la température jusqu'à douce ébullition, maintenir pendant 20 minutes, puis laisser refroidir. Sécher et mesurer à nouveau. Si rétrécissement, la teinture est déconseillée.


Est-il vraiment possible de teindre le polyamide (Nylon) à 95°C et pourquoi à si haute température ?

Oui, il faut absolument teindre le polyamide à cette température. Vous êtes obligés de ramollir la fibre à haute température pour faire pénétrer les pigments sur cette fibre synthétique.


La teinture des manteaux, costumes, veste genre flanelle est elle possible ?

La teinture de ces vêtements est formellement déconseillée, en raison de la consigne d'entretien Nettoyage à sec, ce qui interdit tout séjour prolongé dans l'eau chaude, et d'autre part, il est impossible d'avoir une aussi grande casserole pour que le tissu baigne à l'aise, d'où risque de taches ou de marbrures.


Peut-on teindre des fibres délicates comme le cachemire, angora, shetland ?

La teinture est déconseillée, ces fibres sont trop fragiles et ne supporteraient pas un séjour prolongé dans l'eau chaude.


Lors d'une teinture, est-ce que l'on met le vêtement à l'endroit ou à l'envers ?

Il n'y a pas d'importance.


Est-ce qu'il faut mouiller le vêtement avant de le teindre ?

NON mais c'est préférable. Par contre, il est impératif qu'il ait été lavé au moins deux fois avant teinture,avec lessive et rinçages à 40°C, pour éliminer l'apprêt du neuf qui gêne la montée des colorants.


Peut-on additionner des couleurs sur les tissus ?

Oui il est possible d'additionner les couleurs mais attention au résultat final jamais garanti en terme de couleur.


Peut-on mélanger 2 couleurs de la même teinture ?

Oui c'est possible mais rappelez-vous que la teinture est un jeu et le résultat final peut vous surprendre.


Teinture à 40° C - Quels sont les avantages de la teinture à 40° C par rapport à celle à 60 C ?

Température plus basse. Plus en rapport avec les symboles d'entretien des textiles. Meilleur respect des fibres. Gain en sel. Économique et écologique, car moins d'énergie pur chauffer la machine à laver.


Teinture à 40°C - Si vous conseillez de teindre à 40°C peut-on aussi le faire à 30° C ?

NON, le résultat sera trop faible. Il faut impérativement respecter la températue recommandée par Ideal.


Teinture à 40° C - Pourquoi utiliser uniquement un demi kilo de sel à 40° C ?

Les essais ont montré que les colorants teignent mieux avec 500 g de sel avec la teinture à 40° C et avec 1 kg de sel avec la teinture à 60° C.


Teinture à 40°C - Que se passe-t-il si je teins à 40°C avec 1 kg de sel ?

Certaines nuances (ex: le bleu roi) seront moins intenses.


Teinture à 40°C - Peut-on mélanger la teinture à 60°C et à 40°C ? Quantité de sel ? A quelle température ?

Aucune problème. Nous vous recommandons de teindre à la température la plus haute (60° C). Suivez le mode d'emploi à 60° C et utilisez 1 kg de sel.


Teinture à 40°C - Est-ce que les textiles dont les étiquettes d'entretien indiquent un lavage à 60° ou plus, peuvent être teints avec la teinture à 40°C et ensuite être à nouveau lavés à 60°C

OUI, pour autant que la fibre se teigne avec la teinture Ideal pour coton, lin et viscose. Lisez attentivement le mode d'emploi de la teinture et teignez avec la température indiquée (teinture à 40° C à 40° C) et programmez le cycle de lavage après teinture également à 40° C. Vous pourrez alors ensuite laver votre textile à une température plus élevée si l'étiquette d'entretien le recommande et si vous le souhaitez.



Peut-on laisser la Lampe Berger allumée en permanence ?

Non, elle n’est pas prévue pour cela. Sa durée d’utilisation est d’une minute par mètre cube au maximum, soit 20 minutes de fonctionnement dans une pièce de 20 m³ (8m²).


Peut-on utiliser la Lampe Berger en présence d’enfants ?

Oui, en respectant les recommandations d’utilisation et en veillant à ce qu’ils ne manipulent pas la lampe eux-mêmes et qu’elle ne soit pas à leur portée. Par précaution, il n’est pas recommandé d’utiliser la Lampe Berger en présence d’une femme enceinte. Une attention particulière est recommandée aux personnes présentant une sensibilité aux substances parfumantes lors de l’utilisation de ce produit.


La Lampe Berger est-elle dangereuse pour les animaux ?

Pas dans des conditions normales d’utilisation (consulter le mode d'emploi). Il faut juste veiller à ce qu’elle soit hors de leur portée pour qu’il n’y ait pas de risque de renversement. Elle doit de toute façon être posée de façon stable.


Dans quelle pièce peut-on utiliser la Lampe Berger ?

Dans toutes les pièces de votre maison: séjour, salon, salle de bains, cuisine, bureau, chambre, couloir, entrée. L’ambiance créée dans chacune des pièces sera différente en fonction du parfum et du design de la lampe choisis. L'idéal est d'avoir plusieurs lampes et d'attribuer un parfum par lampe.


Quelles sont les 3 fonctions clés de la Lampe Berger ?

  • Assainir l’air en détruisant les mauvaises odeurs.
  • Parfumer durablement.
  • Décorer la maison.

Peut-on mettre un parfum corporel dans une Lampe Berger ?

Non, seule l'association des Parfums de Maison LAMPE BERGER avec le procédé de diffusion AIR PUR System 3C® garantit au consommateur qualité et sécurité.


Peut-on faire des mélanges avec les parfums LAMPE BERGER ?

Non, le mélange de parfums peut provoquer des réactions chimiques avec formation possible de substances considérées polluantes pour l’intérieur, dans le liquide ou au moment de la diffusion. La variété de l’offre permet de ne pas avoir à faire ses propres mélanges et d’avoir accès à sept familles pour créer votre ambiance parfumée chez vous. Trouvez votre parfum de rêves en faisant le quiz parfum.


Comment faire pour changer de parfum ?

Faire fonctionner le brûleur avec du Neutre pendant 20 minutes avant de passer à un autre parfum de Maison. L’idéal est d’avoir plusieurs lampes et d’attribuer un parfum par lampe.


Comment se fait-il que la combustion catalytique détruise les odeurs mais pas celle du Parfum de Maison LAMPE BERGER ?

Il existe deux zones au niveau du brûleur. Une partie extérieure, zone de catalyse dont la température atteint environ 500°C, permet l’oxydation catalytique d’alcool et assure la destruction des odeurs indésirables. Une partie centrale, à une température beaucoup moins élevée (200°C),permet la diffusion du Parfum de Maison tout en préservant parfaitement les notes et garantissant ainsi une grande qualité olfactive.


Pourquoi y a-t-il de l’alcool isopropylique dans les parfums LAMPE BERGER et pas un autre alcool ?

C’est celui qui répond le mieux aux promesses de la Lampe Berger.


Combien de temps dure le brûleur Lampe Berger ?

Dans le cas d'une utilisation régulière et sous réserve de l’utilisation exclusive de Parfums de Maison, votre brûleur fonctionnera environ une année (soient 200 allumages). Consulter les recommandations d'utilisation du brûleur.


Le brûleur s’allume. Au bout de quelques minutes après avoir soufflé la flamme, la monture est froide: le brûleur s’est éteint. Pourquoi et quelles solutions ?

  • La catalyse ne s’active pas car la flamme d’allumage a été soufflée trop tôt, c’est-à-dire avant les 2 minutes recommandées. Solution => Essayer d’allumer le brûleur une 2ème fois en laissant la flamme pendant 2 minutes ou jusqu’à ce qu’elle diminue visiblement.
  • La catalyse ne s’est pas activée correctement, le brûleur est saturé de Parfum de Maison. Solution => - Sortir l’ensemble mèche/brûleur et le faire sécher pendant 3heures, jusqu’à ce que la mèche soit complètement sèche. - S’assurer que la lampe est remplie au maximum aux 2/3. - Remettre l’ensemble mèche/brûleur dans la lampe et poser l’éteignoir dessus. - Laisser la mèche s’imprégner pendant 20 minutes. - Allumer le brûleur, en laissant la flamme pendant 2 minutes ou jusqu’à ce qu’elle diminue visiblement. (consulter le mode d'emploi)

Savoir quand changer le brûleur ?

LAMPE BERGER recommande de changer l’ensemble brûleur-mèche tous les ans ou après 200 allumages. Pour optimiser le fonctionnement et la durée de vie du brûleur, LAMPE BERGER recommande de le nettoyer régulièrement (quand il est devenu très noir) : utilisez idéalement du Parfum de Maison Neutre Essentiel ; laissez la flamme allumée plus de 2 minutes, jusqu’à ce que le brûleur redevienne gris. Ne dépassez pas 6 minutes.


Le brûleur est noir, engorgé de Parfum de maison pourquoi?

Le brûleur s'engorge si votre Lampe Berger est trop remplie de Parfum. Remplissez au maximum 2/3 de la Lampe Berger.


Le brûleur de ma Lampe Berger est carbonisé pourquoi?

Soit vous n'avez pas soufflé la flamme après 2 minutes, soit la Lampe Berger est restée allumée sans contenir du Parfum de maison.


Ma Lampe Berger dégage une fumée noir lors de l'allumage pourquoi?

Seul l'utilisation des recharges de Parfum de Maison pour Lampes Berger permet un bon fonctionnement de votre Lampe Berger.



Différence entre un produit dit « bio », « écologique », « naturel », « vert » et « respectueux de l'environnement »

Beaucoup de notions ou d'allégations sont utilisées pour parler d'un produit écologique, cependant des différences sont notables :

Produit bio

Un produit dit « bio » est un produit dont au moins 95% des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique, c'est-à-dire sans OGM, sans engrais chimiques, ni pesticides.

Produit écologique

Un produit dit « écologique » est un produit développé en faisant attention à certaines normes, soit sur la formulation, soit sur l'emballage, soit en terme d'économie d'énergie afin d'avoir le moins d'impact possible sur l'environnement. Cela n'implique pas pour autant que le produit soit respectueux de l'environnement tout au long de son cycle de vie. D'autre part, en l'absence de label reconnu, le consommateur n'a aucun moyen de savoir si ces arguments sont réalistes, puisqu'il n'y a pas de critères précis, ni même d'organisme indépendant validant la véracité de ces informations.

Produit naturel

Un produit dit « naturel » est un produit extrait de la nature. Le mot « naturel » n'est pas un critère défini d'un point de vue réglementaire et peut-être utilisé pour n'importe quoi y compris le plastique qui vient évidemment du pétrole, ressource d'origine naturelle. D'autre part, en ce qui concerne la dangerosité, c'est toujours une question de dosage; un produit naturel peut devenir dangereux si certaines doses ne sont pas respectées.

Produit vert

Un produit dit « vert » est un produit d'origine végétale issue de la chimie verte.

Produit respectueux de l'environnement

Un produit dit « respectueux de l'environnement » laisse supposer que le produit a de très bons taux de biodégradabilité et une écotoxicité faible.

L'Ecolabel Européen garantit pour le consommateur que le produit dit « écologique » est plus respectueux de l'environnement. C'est pourquoi L'ARBRE VERT propose une gamme de produits d'entretien écologiques certifiés par l'Ecolabel Européen.


Qu'est-ce qui différencie L'ARBRE VERT des autres marques dites écologiques ?

Elaboré au-delà des critères de l'Ecolabel Européen, un produit écologique L'ARBRE VERT doit se réduire au maximum de son impact sur l'environnement tout en respectant la personne et pour cela il doit respecter les principaux critères suivants :

  • Tous nos tensioactifs sont d'origine végétale (palme, coco, betterave, maïs, blé, colza…). La très grande majorité des autres composants organiques sont d'origines végétales (acide citrique, bio-éthanol etc…).
  • Nos parfums, lorsqu'ils sont présents, sont d'origine naturelle. - La majorité de nos produits sont élaborés à partir de parfum ne comportant aucun des allergènes reconnus (au sens du règlement 648/2004/CE)
  • Aucun phosphates ne sont utilisés dans nos différentes compositions. Pas de phtalates, ni éthers de glycol, ni formaldéhyde ou précurseur de formaldéhyde.
  • Tous nos colorants, lorsqu'ils sont présents, sont alimentaires.
  • Nos conservateurs, lorsqu'ils sont présents sont agrées « alimentaire » ou « cosmétique ».
  • Les matières entrant dans la composition des produits de la catégorie des nettoyants de surface (multi-usages, sol, salle de bains, vaisselle, dégraissant) sont agréées « contact alimentaire ».
  • Dans la mesure du possible, nos produits sont hautement concentrés. Par exemple, la lessive liquide 3 litres permet 40 lavages quand les standards sont à 25 lavages ; d'où une réduction des déchets d'emballage et de marchandises transportées.
  • Nos formules sont non testées sur les animaux.
  • Aucune substance d'origine animale dans la composition de nos produits. Les enzymes utilisés sont produits sur des substances d'origine végétale.

Sélection minutieuse de nos ingrédients pour éviter toute substance allergisante, irritante ou pouvant créer tout autre problème de santé. C'est un point très important pour L'ARBRE VERT car, aujourd'hui, il est prouvé que de nombreux produits d'entretien, même ceux qui se disent naturels, peuvent générer des maladies sur certaines personnes. Le guide Vigitox de Greenpeace énumère ces pathologies. http://www.greenpeace.org/France/vigitox/


Que signifie le mot Ecolabel ?

L'Ecolabel est LE label européen. Il atteste que les produits labellisés contribuent au respect de l'environnement tout en étant aussi efficaces et performants que les produits semblables destinés au même usage sans être nécessairement plus coûteux.

Ce label est commun à tous les pays de l'Union européenne. Il y a actuellement une vingtaine de catégories de produits qui peuvent recevoir cette mention (services d'hébergement touristiques, produits de nettoyages,…).

Validation

Les compositions et les performances des produits Ecolabel Européen sont validées par un organisme indépendant. Le logo de l'Ecolabel Européen « la petite fleur » est alors représentée. Pour un complément d'information, nous vous invitons à consulter la rubrique « Ecolabel » sur notre site.


Vos produits sont-ils testés sur les animaux ? Si non, pourquoi votre marque ne figure-t-elle pas sur la liste One voice ?

Aucun des produits écologiques L'ARBRE VERT n'a été testé sur animaux car ils n'ont pas besoin de l'être au vu des données dont L'ARBRE VERT dispose sur les composants entrant dans la formulation de ses produits. Il faut savoir qu'aucun producteur n'a le droit de mettre sur le marché un produit simple ou formulé sans remplir tous les points de la fiche de donnée de sécurité et plus spécifiquement le point 11 qui informe sur les risques toxicologiques du produit. Certaines informations toxicologiques qui permettent le classement d'un composant ont été obtenues au cours du siècle dernier exclusivement à partir de tests effectués sur des animaux (DL50 sur le rat, effets mutagène, cancérigène et tératogène, effets sur l'environnement aquatique, tests sur algues, bactéries, poissons, test d'irritabilité,…).

Engagement de L'ARBRE VERT

Concernant tous les ingrédients ou composants, aucun des fournisseurs de L'ARBRE VERT aujourd'hui ne teste ses produits sur animaux dans la mesure où leur composants sont déjà répertoriés avec leur risques. Par contre, L'ARBRE VERT ne peut en aucun cas certifier que tous les composants utilisés n'ont jamais été testés sur animaux par le passé. Les tests s'avérant indispensables sont effectués par des méthodes substitutives normalisées ne nécessitant pas le recours aux tests sur des animaux. C'est pourquoi L'ARBRE VERT certifie que ses formules ne sont pas testées sur les animaux.

Ses ingrédients sont sélectionnés prioritairement en fonction de leurs potentiels de biodégradabilité et de leur impact sur l'environnement, et L'ARBRE VERT sollicite actuellement ses différents fournisseurs d'ingrédients pour répondre à l'engagement de One Voice.

Les tests d'hypoallergénicité ou de contrôle dermatologique sont effectués sur des êtres humains consentants. Par ailleurs, aucun produit de L'ARBRE VERT ne contient de substances d'origine animale. Les enzymes utilisés dans quelques produits de la gamme sont produits sur des substances d'origine végétale.


Puis-je utiliser la lessive L'ARBRE VERT pour le linge de mon bébé ?

Les lessives liquides et en poudre, tous textiles, L'ARBRE VERT sont utilisables pour les lavages du linge de toute la famille. Ainsi, elles sont bien adaptées pour le linge de bébé et ceci pour les raisons suivantes :

  • la lessive ne contient aucune substance classée allergène
  • le parfum utilisé est d'origine végétale et sans allergène
  • des tests officiels réalisé par un laboratoire agréé sur des volontaires ayant une peau particulièrement sensible ont montré que la lessive est non irritante et non sensibilisante. Par conséquent, la lessive L'ARBRE VERT peut porter la mention « hypoallergénique ».

L'ARBRE VERT vous recommande :

  • Pour un rinçage efficace, de ne pas trop charger la machine
  • Pour un lavage écologique, d'utiliser la juste dose
  • Si des taches difficiles à laver sont présentes sur le linge bébé, il est préférable d'utiliser sur ces taches le détachant écologique L'ARBRE VERT avant lavage
  • Lors du séchage, de veiller à ce que le linge ne soit pas contaminé par des sources urticantes pollens, poils de chenilles urticantes…)
  • D'utiliser la lessive L'ARBRE VERT « bébé » sans enzymes pour remédier à une éventuelle allergie aux enzymes. Cette lessive « bébé » est utilisable sur tous textiles, mais elle n'a pas reçu l'agrément « tous textiles » car elle est moins efficace sur les tâches qui partent plus facilement en présence d'enzymes (sang, rouge à lèvres,…).

Vos produits sont annoncés comme non dangereux et portent pourtant la mention « à conserver hors de la portée des enfants » ?

Tous les produits d'entretien, qui ont une odeur agréable, sont susceptibles d'attirer les enfants. Bien que les produits L'ARBRE VERT soient fabriqués à partir de produits naturels et qu'ils ne soient pas considérés comme dangereux, ils ne sont pas pour autant conçus pour être consommés.

Cela reste des produits d'entretien où la sécurité vis-à-vis des enfants est du ressort de la responsabilité parentale. Pour ces raisons, L'ARBRE VERT indique dans ses recommandations : « A conserver hors de la portée des enfants ».


Pouvez-vous ajouter un amérisant à vos produits d'entretien pour éviter une ingestion accidentelle ?

Le produit amérisant, lorsqu'il est utilisé, oblige la personne à recracher le produit qu'il a dans la bouche, mais ne la fait pas vomir en cas d'ingestion. Les surfaces qui ont été nettoyées avec un produit amérisant peuvent transmettre ce goût d'amertume aux aliments,. Ainsi, un liquide vaisselle contenant un amérisant laisse sur la vaisselle une amertume qui est perçue par les consommateurs aux papilles sensibles. Les nettoyants multi-usages sont des nettoyants « contact alimentaire », c'est à dire qu'ils peuvent être utilisés pour nettoyer des surfaces sur lesquelles des aliments sont susceptibles d'être nettoyés et il n'est pas concevable que le produit utilisé pour nettoyer risque de laisser un goût amer à ces aliments.

C'est pour ces raisons que L'ARBRE VERT n'utilise pas d'amérisant dans ses compositions.


En quoi les produits L'ARBRE VERT sont-ils biodégradables ?

La biodégradabilité est la capacité pour une substance d'être dégradée en substances plus simples par les micro-organismes présents dans les eaux ou dans le sol. De même que les aliments sont digérés et fournissent l'énergie et les matières premières dont notre organisme a besoin pour vivre, les micro-organismes digèrent les matières organiques, qu'elles trouvent pour survivre et se multiplier. Ce processus peut s'appliquer à toutes les substances organiques, qu'elles soient d'origine naturelle comme celles qui constituent le bois, le pétrole, le corps des animaux ou d'origine synthétique comme les produits de la chimie tels que les médicaments, les matières plastiques de toute nature, les savons qui dérivent de matières grasses végétales ou animales et bien sûr les agents de surface. Ces substances organiques sont toujours composées de carbone, d'hydrogène, parfois d'azote et de soufre.

Leur digestion, alors appelée biodégradation, transforme la substance en départ. Elle est décomposée en donnant principalement du gaz carbonique par oxydation du carbone comme dans la respiration, de l'eau, des sels minéraux à partir des éléments tels que le soufre ou des substances intermédiaires qui serviront de constituants cellulaires des micro-organismes (biomasse).

C'est abusivement que l'on parle globalement de biodégradabilité des détergents. En effet, les détergents sont des produits dont la formulation est complexe et inclut le plus souvent de nombreux ingrédients qui ne se comportent pas de la même façon après leur rejet. Il convient d'évaluer séparément la biodégradabilité de chaque substance entrant dans sa composition, De plus la notion de biodégradabilité n'a de sens que pour les substances organiques et ne s'applique pas aux substances minérales telles que celles contenues dans les détergents (par exemples les zéolites, les sulfates, les carbonates, les silicates).

Les différentes biodégradabilités

La biodégradabilité est une capacité, une possibilité. La biodégradation est le résultat effectif qui varie considérablement selon les conditions rencontrées dans la nature ou dans les essais destinés à reproduire ces conditions.

  • En présence d'oxygène dans le milieu, la biodégradabilité est dite « aérobique », le carbone est bien oxyde en gaz carbonique. C'est ce qui se passe dans les eaux bien aérées, dans les stations d'épuration où l'on insuffle de l'air ou de l'oxygène dans les bassins d'épuration.
  • En l'absence d'oxygène, la biodégradation est dite « anaérobique ». D'autres micro-organismes vont intervenir et en dernier ressort, si la biodégradation est complète, le carbone sera transformé en méthane (le gaz des marais), comme cela se produits parfois dans le sol, dans les eaux peu aérées, dans la panse des ruminants.
  • Si la dégradation est complète, la biodégradation est dite finale

La substance de départ a été transformée en milieu aérobique en gaz carbonique, eau, sels minéraux et biomasse. Le niveau de biodégradation finale est le pourcentage de substance initiale ainsi transformé. Ce niveau dépend de la capacité intrinsèque de la substance à être biodégradée et des conditions du milieu où se déroule la biodégradation, telles que la quantité et la variété des micro-organismes présents, la concentration de la substance ans le milieu, la teneur et le renouvellement en oxygène, la température, la durée du contact de la substance avec les micro-organismes (de quelles heures en station d'épuration, de quelques jours en rivière des mois et des années en mer), etc.

La biodégradabilité est dire primaire lorsque la dégradation de la substance est suffisante en milieu aérobique pour que disparaissent certaines de ses propriétés. Dans le cas des gents de surface, il s'agit de la perte du pouvoir tensioactif, celui qui contribue au pouvoir nettoyant en détachant et bloquant les salissures dans l'eau. Pour certains agents de surface, c'est lui qui est aussi la cause du pouvoir moussant autrefois à l'origine de certaines nuisances dans les eaux de surface.

Dans les essaie de biodégradabilité on va simuler les conditions que les substances vont rencontrer dans l'environnement. C'est pourquoi le pourcentage de biodégradation ou la qualification de la biodégradabilité n'a de sens que si l'on précise les conditions de mesure.

C'est ce que fait d'ailleurs le règlement européen lorsqu'il impose des valeurs minimales à la biodégradation finale de tous les agents de surface des détergents, quelle que soit leur catégorie, agents de surface anioniques, non ioniques, cationiques, amphotères. Dans les tests officiels permettant d'évaluer la biodégradabilité finale, il faut que 60% (ou 70% dans certains tests) de la substance soient transformés en gaz carbonique pour que la biodégradabilité soit considérée comme pratiquement totale. En effet une autre partie de la substance a été dégradée et transformée en biomasse et ne peut donc pas se retrouver sous forme de gaz carbonique. Dans ce type d'essais, il est donc naturellement impossible d'obtenir une transformation de 100% en gaz carbonique.

Avec une quantité de gaz carbonique produite au cours de l'essai d'au moins 60%, la quantité de substance non dégradée ou seulement partiellement dégradée est alors très faible, de l'ordre du pourcent.

Ce seuil de 60% (ou 70%) de biodégradation finale est nettement plus sévère que les 90% de biodégradation primaire précédemment imposés aux seuls agents de surface anioniques et non ioniques, ces deux catégories constituant toujours la très large majorité des tensioactifs utilisés dans les détergents.


Est-ce que vos liquides vaisselle sont agréés « contact alimentaire » ? Qu'en est-il des autres produits ?

Jusqu'à la fin des années 90, tous les ingrédients entrant dans la composition des liquides vaisselle vendue en France par exemple devaient appartenir à une liste officielle, dite liste positive, répertoriant toutes les matières agrées « contact alimentaire ». Cette liste est appelée liste positive.

Depuis cette époque, seuls les produits industriels doivent impérativement respecter cette liste positive. Les liquides vaisselle à usage ménager ou collectivité doivent respecter des règles de pureté, mais ne sont pas soumis à cette liste positive.

Cependant, les ingrédients entrant dans la composition des liquides vaisselle L'ARBRE VERT font partie de cette liste de composants agréés « contact alimentaire ». Dans la gamme L'ARBRE VERT, le nettoyant multi-usages, le dégraissant, le nettoyants vitres, le nettoyant salle de bains sont également composés d'ingrédients agrées « contact alimentaire ».


Vos produits contiennent-ils des substances animales ?

Tous les produits de L'ARBRE VERT ne contiennent pas de substances d'origine animale. Les enzymes utilisés dans quelques produits de la gamme sont produits sur des substances d'origine végétale.


Pourquoi mettre un parfum dans vos lessives ?

Les lessives L'ARBRE VERT sont légèrement parfumées pour plusieurs raisons :

  • Les agents nettoyants de la lessive sont fabriqués à partir de dérivés végétaux, mais leurs odeurs naturelles ne sont pas universellement appréciées. Le léger parfum utilisé a pour vocation de les modifier légèrement pour les rendre agréables.
  • Les tests de lavage ont montré que certains tissus lavés avec une lessive sans parfum ont une odeur naturelle pas toujours bien appréciée. Le léger parfum des lessives L'ARBRE VERT a été étudié pour remédier à ce problème. Le parfum utilisé pour les lessives L'ARBRE VERT sont d'origine végétale et sans allergènes.

Dois-je utiliser un assouplissant avec la lessive L'ARBRE VERT ?

Si l'eau de votre région est très calcaire, il est souhaitable d'utiliser l'assouplissant écologique L'ARBRE VERT. Si l'eau de votre région est moyennement calcaire, il est possible d'utiliser de l'assouplissant L'ARBRE VERT si votre linge a tendance à être un peu rêche, mais divisez par 2 les doses indiquées sur l'étiquette. Si l'eau de votre région est peu calcaire ou si vous disposez d'un adoucisseur d'eau, il n'est pas utile d'utiliser de l'assouplissant. Même si les produits utilisés sont écologiques, il est important de ne pas surdoser.

Respectez le dosage !

Chaque utilisateur doit respecter les modes d'emploi en fonction de la dureté de l'eau utilisée (eau peu calcaire, eau moyennement et eau très calcaire), doit ajuster les dosages en fonction du niveau de salissure des supports à nettoyer et de réduire si possible les doses d'utilisation.

Pour les produits non indispensables, il est important que chaque consommateur estime l'avantage que peuvent lui apporter ces produits. Si ces produits n'ont pas vraiment d'intérêt, le plus écologique est évidemment de ne pas les utiliser.


Les huiles essentielles peuvent-elles être toxiques pour l'environnement et la personne ?

Les produits L'ARBRE VERT sont élaborés en utilisant des ingrédients d'origine végétale répondant à des critères environnementaux bien définis sauf malheureusement pour les huiles essentielles.

En effet, les fabricants d'huiles essentielles en justifiant que leurs produits sont des produits naturels, ont pris beaucoup de retard en ce qui concerne les études de leur comportement dans l'environnement (écotoxicité, biodégradabilité,...).

En attendant que les études de comportement environnemental soient réalisées, les huiles essentielles ne peuvent actuellement pas garantir d'avoir un bon comportement environnemental. L'ARBRE VERT incite les fabricants à réaliser ces tests, mais à ce jour aucun fabricant n'a présenté des résultats complets et satisfaisants.

Par ailleurs, il est reconnu que les molécules très souvent présentes naturellement dans les huiles essentielles sont déjà classées dangereuse pour l'environnement par les pays nordiques.

Pour exemple :

le limonène est présent dans de nombreuses huiles essentielles en quantité importantes dans les huiles essentielles d'orange et de citron.

  • l'alpha-pinène est présent dans de nombreuses huiles essentielles en quantité importantes dans les huiles essentielles de pin.
  • Le limonène et l'alpha-pinène sont classés « R50/53 », ce qui veut dire « très toxique pour l'environnement », L'ARBRE VERT sélectionne les huiles essentielles qui possèdent les meilleurs critères de respect de la personne et de l'environnement. Et L'ARBRE VERT les utilise en très faible teneur seulement pour donner une odeur agréable à ses produits – les teneurs utilisées sont inférieures à la teneur présente naturellement dans les plantes concernées.
  • Par exemple, si d'une plante on extrait 0,5% d'huiles essentielles, L'ARBRE VERT utilisera cette huile essentielle à moins de 0,5%. Ainsi, aucun risque n'est pris tant pour l'environnement que pour la personne.

Est-ce que les eaux contenants (uniquement) des résidus de vos produits peuvent être récupérées et utilisées pour l'arrosage ?

L'ARBRE VERT a mené une étude sur l'effet des eaux de lavage d'un liquide vaisselle et d'un nettoyant ménager sur différentes plantes et légumes. Les résultats de cette étude garantissent que la récupération des eaux contenant nos produits, avec les doses d'utilisation recommandées, respectées, pour arroser jardin ou potager est sans risque pour les végétaux.

Les conditions expérimentales de cette étude :

Pour mettre en évidence si les eaux de lavage ont une influence non seulement sur la vie de la plante, mais aussi sur son développement, l'étude a été réalisée sur de jeunes plants.

Les essais ont été effectués sur les plants suivants :

  • géranimums et impatiences
  • tomates, courgettes et salades

(3 échantillons de chaque plant) Les plants ont été répartis en 3 plateaux (1 échantillon de chaque plant par plateau) Chacun des plateaux a été arrosé tous les 2 jours avec la même quantité de liquide (40 ml).

Chacun des plateaux a été arrosé pendant toute la durée du test (1 mois) exclusivement avec les liquides suivants : - Pour le plateau A : eau de lavage ayant servie à faire la vaisselle, c'est à dire qu'elle contient les salissures de vaisselle + la dose de liquide vaisselle recommandée pour le liquide vaisselle L'ARBRE VERT (g pour 5 litres d'eau). - Pour le plateau B : eau de lavage ayant servie à faire à nettoyer, c'est à dire qu'elle contient les salissures issues du nettoyage + la dose de liquide nettoyant multi-usages recommandée pour le liquide nettoyant multi-usages L'ARBRE VERT (g pour 5 litres d'eau). - Pour le plateau C : eau du robinet – (témoin)

Observations après un mois :

Les jeunes plants se sont comportés de la même manière avec les 2 eaux de lavage et l'eau du robinet : même croissance, même développement et mêmes couleurs des feuilles et des fleurs.

Conclusion :

Les eaux de lavage utilisant les produits L'ARBRE VERT liquide vaisselle ou de nettoyant ménager n'altèrent à priori pas le développement normal des plantes et des légumes. Il est donc envisageable d'utiliser les eaux de lavage pour arroser sont potager ou ses fleurs. Ceci n'est valable évidemment que si les doses d'utilisation recommandée pour le liquide vaisselle et le nettoyant multi-usages ne sont pas dépassées.


Comment éviter la « poussière » blanche qui se dépose parfois sur la vaisselle après utilisation des tablettes ou de la poudre lave-vaisselle ?

Les tablettes ou la poudre lave-vaisselle écologiques L'ARBRE VERT bénéficient de l'Ecolabel Européen. Ce label est une garantie ; il certifie, entre autres, que ces détergents sont au moins aussi efficaces que les produits classiques avec des incidences réduites sur l'environnement. Lors de la phase test de nos détergents lave-vaisselle, ce désagrément évoqué a, en effet, été constaté auprès de quelques consommateurs. En fait, nos détergents lave-vaisselle écologiques ne contiennent pas certaines substances dangereuses telles que les phosphates et autres complexant du calcium qui fixent le calcaire dans l'eau, par conséquent il est très important pour une juste utilisation de nos produits, de suivre les préconisations suivantes: - L'action la plus importante est de régler le lave-vaisselle en fonction de la dureté de l'eau et d'augmenter le réglage (ce qui n'est pas néfaste pour l'environnement).

Remarques : La dureté de l'eau est généralement indiquée sur la facture d'eau. Ce réglage est mécanique (un petit bouton à tourner) ou électronique suivant les types de lave-vaisselle. Nous vous recommandons de consulter la notice de mise en route du fabricant (chapitre « adoucisseur d'eau). A titre d'information et afin de faciliter cette manipulation, veuillez trouver ci-joint la carte de dureté de l'eau en Suisse.

Ensuite, il est indispensable de bien et régulièrement approvisionner votre lave-vaisselle en sel régénérant et en produit de rinçage; sans attendre nécessairement que le voyant d'alarme soit allumé (souvent trop tardivement par rapport au besoin).

Par ailleurs, augmentez le débit du produit de rinçage peut s'avérer une action intéressante pour éliminer les dernières traces blanchâtres, notamment sur les verres. Si des traces bleuâtres ou grasses apparaissent, le débit est alors trop important. Enfin, veillez à nettoyer chaque semaine les filtres du lave-vaisselle. Tous les consommateurs qui ont effectué ces manipulations, bien souvent nécessaires à l'utilisation de produits écologiques, ont été par la suite très satisfaits des résultats obtenu sur leur vaisselle.


Où puis-je trouver des informations sur la dureté de l'eau de ma région ?

Vous pouvez obtenir des renseignements sur la dureté de l'eau de votre commune auprès du service local des eaux.

» Carte de la dureté des eaux souterraines en Suisse


Où sont distribués vos produits ?

Nous vous invitons à consulter la rubrique "Points de vente" sur notre site. Le service clients de L'ARBRE VERT se tient à votre disposition pour une réponse plus détaillée.


Vos produits sont-ils compatibles avec une fosse septique ?

Les produits d'entretien écologiques L'ARBRE VERT sont compatibles avec une fosse septique. Le gel WC est non corrosif et non irritant. Il faut évidemment utiliser ces produits en respectant les doses préconisées sur les étiquettes.


Puis-je utiliser les produits d'entretien L'ARBRE VERT contre les acariens ?

Les produits anti-acariens ou désinfectants sont des produits biocides. Les biocides ne sont pas écolabellisables comme le précise par exemple le point 4 de l'annexe de la décision de la commission européenne C(2005)1028 du 23 mars 2005 relative aux critères écologiques pour l'attribution du label écologique communautaire aux nettoyants universels et aux nettoyants pour sanitaires. L'action antimicrobienne est interdite.

Un nettoyage soigneux de tout ce qui est lavable avec des produits d'entretien écologiques L'ARBRE VERT va éliminer les acariens de tout ce que vous aurez lavé et va vous garantir une action de nettoiement efficace. Cependant, si après ce nettoyage, vous souhaitez désinfecter, L'ARBRE VERT vous préconise d'utiliser un désinfectant uniquement sur les zones concernées afin de limiter l'impact de ce produit sur l'environnement et vous-même.

"Effets secondaires" de la désinfection

A titre de complément d'information, nous vous rappelons que des produits tels que l'eau de javel, par exemple, est un produit toxique et corrosif dont l'impact sur la santé peut s'avérer dangereux. L'impact sur l'environnement l'est également puisque l'eau de Javel libère du chlore qui réagit avec les matières organiques du sol, de l'eau, de l'air et forme des composés organochlorés. Ces derniers sont toxiques pour la faune et persistants: ils s'accumulent dans la chaîne alimentaire et sont cancérigènes ou mutagènes.

Mais surtout, la désinfection massive de nos intérieurs perturbe l'équilibre bactérien normal (et inoffensif) de nos maisons et de l'environnement. Des bactéries pathogènes peuvent alors s'installer. L'usage régulier par exemple de l'eau de Javel favorise les bactéries résistantes et la diminution de l'immunité. Désinfecter systématiquement avec des produits de ce type est inutile et dangereux pour des locaux classiques. Des alternatives existent, il suffit de nettoyer régulièrement avec des tensioactifs à base d'huile végétale et éventuellement du vinaigre qui a un effet antiseptique. Seules les poubelles, les tuyauteries et les toilettes doivent être régulièrement désinfectées avec soin (le vinaigre suffit souvent très largement).


Quelles sont les initiatives que vous menez pour participer à la réduction des emballages, développer des produits concentrés ?

L'ARBRE VERT travaille beaucoup à la réduction des emballages; voici quelques exemples:

  • Le flacon liquide vaisselle main est plus compact permettant de transporter 7% de plus de flacons sur une palette.
  • La boîte lessive est plus compacte: 30% de moins de carton, 56% de plus de boîtes de lessive sur une palette.
  • L'Ecorecharge lessive liquide: 80% de moins de plastiques, 25% de plus de lessive sur une palette.

Bien entendu, nous travaillons aussi sur la réduction des emballages des prochaines nouveautés L'ARBRE VERT. En outre, tous nos produits sont ultra-concentrés.


Le produit liquide vaisselle a-t-il une efficacité dégraissante limitée puisqu'il ne mousse pas beaucoup?

Depuis des dizaines d'années, les messages publicitaires sur les liquides vaisselle ont réussi à persuader les consommateurs que plus un liquide génère de mousse, plus il est efficace. Malheureusement, la mousse est un facteur de pollution important ce qui a d'ailleurs amené l'Europe à interdire l'usage des tensio-actifs les plus moussants.

La Commission Européenne impose pour obtenir la Certification Ecolabel que les liquides vaisselle soient aussi efficaces, mais moussent moins que les produits leaders du marché. De plus, le rinçage est plus facile et consomme moins d'eau lorsqu'il y a moins de mousse dans le bain de lavage.


Mon linge lavé avec la lessive liquide a une odeur désagréable après le séchage. Pourquoi ?

La lessive liquide L'ARBRE VERT ne contient pas d'oxigène actif qui permet d'éviter le développement de micro-organismes (l'oxygène actif n'entre pas dans la composition des lessives liquides) de certaines salissures à basse température. Les fabricants de lessives, par conséquent, préconisent d'utiliser de la lessive poudre régulièrement afin de nettoyer au mieux le lave-linge. Le nettoyage régulier du joint du hublot du lave-linge est également une action qui contribue à réduire la profilération de micro-organismes qui peuvent être à l'origine de mauvaises odeurs.

Par ailleurs: Veillez à respecter les conseils de dosage préconisés sur l'étiquette de la lessive tous textiles L'ARBRE VERT:

  • Ne laissez pas trop longtemps le linge dans la machine avant de l'étendre; cela génère des odeurs sur le linge après séchage.
  • Triez le linge par type de salissures comme le recommande l'étiquette.
  • Préférez un séchage du linge dans des locaux suffisamment aérés.
  • Ne chargez pas trop la machine à laver car cela entraine un lavage incomplet.
  • L'humidité dans le linge sale génère de mauvaises odeurs.

Y a-t-il une différence de recyclabilité entre le bidon de 3L et le sachet de recharge ?

Le bidon et le sachet recharge de la lessive liquide L'ARBRE VERT sont en matériaux recyclables.

Des taxes en fonction du poids et de la nature des emballages et du nombre d'unités vendus sont versés à Eco-emballage pour financer les filières de recyclage.

Eco-emballage classent les systèmes de recyclages en 4 catégories:

  • recyclage primaire: il s'agit d'un recyclage interne à l'entreprise qui fabrique l'emballage (bidon ou sachet recharge).
  • recyclage secondaire: il s'agit d'un recyclage après usage (tri des emballages usagés et récupération des matières plastiques par broyage, ce qui permet de produire de la matière plastique recyclée).
  • recyclage tertiaire: il s'agit d'un recyclage après usage (tri des emballages usagés et récupération des matières plastiques par depolymérisation, ce qui permet de refabriquer de la matière plastique vierge).
  • recyclage quaternaire: il s'agit d'un recyclage énergétique (incinération avec récupération d'énergie).

Les décideurs du type de recyclage applicable sont:

  • les fabricants d'emballages pour le recyclage primaire.
  • Eco-emballage pour les trois autres systèmes (secondaire, tertiaire et quaternaire).

Les choix actuels d'Eco-emballage sont:

  • pour les bidons: recyclage secondaire ou tertiaire, suivant les besoins.
  • pour les sachets souples: recyclage quaternaire (ils sont utilisés comme combustibles pour faciliter la combustion des déchets qui sont destinés à l'incinération et qui ne sont pas suffisamment combustibles - cela permet de réduire de façon très importante l'emploi de combustibles provenant directement du pétrole).

L'utilisation de bidons (les bidons sont 2,4 fois plus lourds que les emballages souples) se traduit par 2,4 fois plus d'énergie nécessaire pour fabriquer les bidons, par des produits finis un peu plus volumineux à transporter, par un poids et un volume de déchets 2,4 fois plus importants à transporter et par un besoin en énergie pour le recyclage des déchets nettement plus important.

L'utilisation d'emballages souples augmente la consommation de matière première fossile.

Nous avons très souvent fait part de ces constats à Eco-emballage en précisant que le choix d'un recyclage quaternaire pour les sachets souples n'était pas vraiment une solution de développement durable. Eco-emballage répond que l'application du recyclage quaternaire aux sachets souples n'augmente pas la consommation de matière première fossile; en effet, s'il n'utilisait pas les sachets souples comme combustible, il serait obligé d'utiliser l'équivalent énergétique en pétrole, et que c'est donc actuellement la solution la plus économique et écologique.


Pourquoi dans vos shampooings mettez-vous du sodium laureth sulfate qui est un produit reconnu pour être irritant ?

Le sodium laureth sulfate comme la plupart des matières premières entrant dans la composition des shampooings sont des matières classées « irritantes » à l'état pur. L'important est d'utiliser ces matières à des teneurs où elles ont perdu leur caractère « irritant », car pour la plupart de ces matières, le risque « irritant » est lié à la concentration.

L'ARBRE VERT a sélectionné un sodium laureth sulfate très haute qualité, de façon à ce qu'il ne contient pas d'impuretés qui pourraient le rendre plus « irritant ». Voici les principales raisons de ce choix :

  • L'ARBRE VERT a choisi un sodium laureth sulfate d'origine végétale au lieu d'un produit similaire d'origine pétrolière, pour qu'il n'y ait pas de risque d'avoir des impuretés plus irritantes provenant des substances pétrolières.
  • L'ARBRE VERT a choisi un sodium laureth sulfate sans conservateurs, car les conservateurs utilisés par les producteurs de ce type de matière sont des conservateurs classés « irritants ».
  • L'ARBRE VERT a aussi choisi cette matière car elle possède une bonne biodégradabilité en aérobiose, une bonne biodégradabilité en anaérobiose, de très bon s résultats en terme d'écotoxicité.

L'ARBRE VERT a cherché pour trouver une alternative au sodium laureth sulfate sélectionné. Malheureusement, à ce jour toutes les matières proposées pour le remplacer sont plus irritantes ou insuffisamment biodégradables ou plus écotoxiques ou encore insuffisamment efficaces pour laver les cheveux. L'ARBRE VERT a en test actuellement des nouvelles substances qui pourront peut-être le remplacer prochainement.


Quels sont les produits de L'ARBRE VERT ?

L'ARBRE VERT conçoit et fabrique en France une gamme très étendue de produits d'entretien écologiques certifiés par l'Ecolabel Européen pour le grand public et les professionnels. La gamme comprend aujourd'hui :

DOUCHES-CREME

sensuelle, fruitée, bien-être, shampooing-douche tonifiant

SHAMPOOINGS

cheveux normaux, cheveux secs, cheveux gras, cheveux colorés, enfants, antipelliculaire.

CREMES LAVANTES

amande, pêche-mangue, pamplemousse

VAISSELLE

Liquide vaisselle, tablettes lave-vaisselle, poudre lave-vaisselle, liquide de rinçage

SOINS TEXTILE

Lessive liquide, lessive laine et textiles délicats, lessive bébé, lessive poudre, détachant avant lavage, assouplissant.

NETTOYANTS

Nettoyant multi-usages, salle de bains, vitres, dépoussiérant, dégraissant, nettoyant parquets et gel WC


Pourquoi n’envoyez-vous pas d’échantillons ou objets publicitaires à vos clients ?

L’ARBRE VERT n’envoie pas de colis d’échantillons ou d’objets publicitaires individuels, compte tenu d’une demande très importante et dans le respect de son engagement écologique.

Seules des petites quantités peuvent être fabriquées pour des campagnes promotionnelles précises.


J’utilise votre produit pour le lave-vaisselle et ma vaisselle a été couverte de traces blanchâtres. Pourquoi ?

Ce phénomène n’est pas spécifique à nos produits, mais à tout produit de lave-vaisselle ne contenant pas de phosphates. Tout lave-vaisselle possède un adoucisseur afin d’éviter des voiles blanchâtres sur la vaisselle et les verres.

Les produits lave-vaisselle conventionnels contiennent des substances comme des phosphonates et des phosphates qui fixent le calcaire présent dans l’eau. Les produits L’ARBRE VERT ne contiennent pas ces substances polluantes, et c’est pourquoi nous avertissons les utilisateurs d’effectuer un bon réglage de leur lave-vaisselle en fonction de la dureté de l’eau. D’autre part, les tablettes L’ARBRE VERT sont des produits uniquement nettoyants (à la différence des produits multifonctions : 3 en 1, Tout en un…) et doivent donc impérativement être utilisés avec du sel régénérant et du liquide de rinçage.


Qu’y a-t-il dans vos produits ?

L’ARBRE VERT demande à ses producteurs de matières premières d’origine végétale de viser une diversité des sources de façon à ne pas être confronté à des problèmes de pénurie ou d’autres problèmes liés à des végétaux particuliers.

Les molécules d’origine végétale utilisées pour fabriquer les matières premières entrant dans les produits L’ARBRE VERT peuvent donc être extraites de végétaux divers.

Par exemple:

  • Les alcools peuvent être produits à partir de sucre de fruits, de betteraves, d’amidon de blé, de maïs...
  • Les sucres peuvent être produits à partir de betteraves, d’amidon de blé, de maïs,...
  • Les huiles peuvent être produits à partir de colza, de tournesol, d’olives, de palme (*), de coco (*),... (*) Les huiles de palme et de coco utilisées proviennent e producteurs qui adhérent au RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil) , charte qui impose le respect de règles de développement durable. Cette charte a été élaborée avec WWF.

L’ARBRE VERT sélectionne des ingrédients qui ne contiennent aucune des substances reconnues officiellement allergènes cutanées de façon à minimiser les risques d’allergie.



Pourquoi faut-il désinfecter ?

Simplement pour éliminer les micro-organismes dangereux pour l'homme et son environnement. On prévoit 9.5 milliards d’êtres humains en 2050 sur la planète, avec près de 90 millions d’individus en plus par an. Cet accroissement de la population tend à augmenter le risque microbien. La modification des modes de vie accentue aussi le risque de contamination au quotidien. Nous sommes de plus en plus mobiles (voyages, échanges professionnels, transports en commun…), nous consommons des aliments de toute provenance et nous fractionnons de plus en plus nos repas, en consommant des aliments avec les mains, ce qui accroît les risques de contamination. Beaucoup d’infections se propagent par contact indirect lorsque des microbes sont transférés, par le biais des mains, d’un objet contaminé (poignée de porte, téléphones, télécommande, planche à découper, etc.) à notre corps. Comme nos mains touchent de nombreuses surfaces au cours de la journée, elles sont le principal vecteur de transfert des microbes jusqu’à notre nez, notre bouche et nos yeux ou vers d’autres surfaces qui mèneront les microbes à d’autres personnes.

Afin d'éviter la prolifération des microbes, et donc le risque de maladie, dont certaines graves, il faut désinfecter notre environnement ("le Geste Sain"). Car la propreté et la désinfection sont indispensables pour rester en bonne santé.


Quelles sont les personnes à risques ?

Les bébés

Le nouveau-né est d'une sensibilité toute particulière aux infections. L'absence d'immunisation à la naissance rend le nouveau-né très vulnérable. Certes, le processus d'immunisation commence très vite (moins de 48 heures après la naissance), mais la progression est lente. Le nouveau-né est donc exposé à un risque si l'hygiène environnante n'est pas satisfaisante.

Les personnes âgées / malades

Les phénomènes d'immunodépression et d'immunosuppression rendant les personnes âgées et les malades plus sensibles à certains germes, il convient d'être vigilant à ne pas les contaminer et de les aider si besoin à conserver une bonne hygiène.

Les femmes enceintes

La femme enceinte, même bien portante, doit être vigilante afin d'éviter de contracter des maladies qui pourraient avoir des répercussions néfastes sur le développement de son enfant. Les précautions élémentaires consistent bien sûr à avoir une bonne hygiène corporelle et alimentaire.


Où et quand faut-il désinfecter ?

La fréquence de désinfection varie en fonction des lieux et surtout des circonstances. En cas de maladies ou en présence de cages d'animaux ou de bacs à litière, elle est indispensable. Elle doit, ne l'oublions jamais, être complémentaire des règles d'hygiène de base.

La Cuisine

Pièces de la maison la plus fréquentée, où l'on trouve le plus de microbes pouvant provoquer des intoxications alimentaires. C'est pourquoi il est conseillé de se désinfecter les mains avant de cuisiner ou de nettoyer, et de désinfecter régulièrement l'évier (100000 fois plus contaminé que les WC), le réfrigérateur, la poubelle et les torchons de cuisine.

La Salle de bains

L'humidité de l'air et la température élevée favorise la prolifération microbienne (dont les moisissures). C'est pourquoi, il est recommandé de désinfecter de façon hebdomadaire le lavabo, la baignoire, la douche, le rideau de douche, les poignées de portes, les robinets...

Les WC

Lieu contaminé par excellence, les WC doivent être désinfectés quotidiennement. Ne pas oublier également de se désinfecter les mains après chaque passage aux toilettes et de désinfecter le bouton de la chasse d'eau régulièrement.

Le linge

Un linge lavé à basse température (30°) n'est pas débarrassé des microbes. C'est pourquoi, il est recommandé de laver son linge avec un désinfectant du linge et plus spécialement les torchons de cuisine, le linge de bébé, les vêtements de sports, les sous-vêtements, les serviettes de toilette...

Les sols et autres surfaces

En contact avec les mains ou la nourriture, les surfaces sont de puissants vecteurs de contamination qu'il faut nettoyer régulièrement. Les sols sont en contact avec les chaussures et sont donc sources de contamination extérieures. Il est recommandé de désinfecter ses sols de façon hebdomadaire.

Les mains

1er vecteur de contamination, les mains doivent être lavées et désinfectées plusieurs fois par jour, aussi souvent que possible.